Ce site web utilise des cookies pour vous distinguer des autres utilisateurs. Ceci nous aide à vous offrir les meilleurs services et à améliorer notre site web.


Your privacy is important to us. AGCO has therefore recently updated its privacy policy to give you a better understanding of the types of personal data we collect from you and how we use it. We recommend you to take a moment to read the updated policy available on http://www.agcocorp.com/privacy.html

Archives
Les premiers pas du diesel
Historique

Les premiers pas du diesel

Déjà au milieu des années 50, les tracteurs Valmet 20 faisaient partie du paysage agricole finlandais familier de la campagne finlandaise. À cette époque, Valmet concevait déjà de grands tracteurs équipés d’un moteur diesel. La conception a débuté à l’usine de moteurs de Linnavuori avec de nombreuses alternatives comme le refroidissement par eau ou par air, le moteur à injection directe ou avec chambre de précombustion. En ce qui concerne le nombre de cylindres, la solution du moteur 3 cylindres à injection directe et refroidis à l’eau, a finalement été retenue.

Ces choix ont donné naissance au nouveau moteur 309D, le premier au monde de sa catégorie. Les tracteurs Volvo T BM 35 et 36 précédemment construits en Suède étaient équipés d’un moteur similaire avec un régime maxi d’environ 1600 tr/min alors que le Valmet 33D atteignait 2000 tr/min. Au fil des décennies, les autres constructeurs de tracteurs ont également adopté les moteurs à injection directe multicylindres, à régime élevé et refroidis par l’eau.

Le modèle Valmet 33D a été présenté en 1957. Ce tracteur de dimension appropriée est arrivé au bon moment sur le marché, suivi de sa version perfectionnée, le modèle Valmet 359D en 1959. Le réservoir d’huile hydraulique séparé pour la transmission et le transfert des compteurs sur le tableau de bord représentaient les changements les plus importants. Autrement, le tracteur était comme le précédent, avec des prix alignés sur ceux de la concurrence. Ces modèles ont également marqué le début d’un important volume d’exportations de tracteurs Valmet vers la Chine et le Brésil.

Il faut battre le fer quand il est encore chaud… Valmet a donc présenté en 1960 le nouveau modèle Valmet 361D. Son nouveau design et son moteur de 46 chevaux répondaient une fois de plus aux besoins des agriculteurs. Les innovations comme le blocage de différentiel et le siège rembourré ont été introduites en 1962 sur ce même modèle, avec le compteur horaire désormais en standard.

Après l’accueil favorable des agriculteurs réservé aux tracteurs diesel, le modèle Valmet 565 a été introduit sur le marché à la fin de l’année 1964. Il possédait toujours un moteur trois cylindres mais encore plus puissant. La plus grande innovation était une transmission avec toutes les vitesses synchronisées (excepté la première) ainsi que des gammes également synchronisées. Valmet se distinguait désormais de ses concurrents, ce qui se reflétait sur le volume de ses ventes : en 1965, le tracteur Valmet 565 était le modèle le plus vendu en Finlande.

De nombreux perfectionnements ont accompagné le développement des tracteurs diesel dans les années 50 et 60. À l’origine, les tracteurs 3 cylindres atteignaient 40 chevaux alors qu’aujourd’hui leur puissance est multipliée par 3.

Valmet diesel Caractéristiques techniques

Moteur Puissance Vitesse Pneumatiques Poids
33D 309D / 2,7 l / 3-cyl. 37 cv / 2000 tr/min 1,2–28,5 km/h*** avant 19”
arrière 28”
1 700 kg
359D 309D / 2,7 l / 3-cyl. 37,5 cv / 2000 tr/min* 1,2–28,5 km/h*** avant 19”
arrière 28”
1790 kg
361D 310B / 2,7 l / 3-cyl. 46 cv / 2000 tr/min** 1,2–28,5 km/h*** avant 16”
arrière 24/28”
1820 kg
565 310A / 2,7 l / 3-cyl. 52 cv / 2250 tr/min** 1,2–30,4 km/h*** avant 16”
arrière 24/28/32”
1930 kg

* (crankshaft power) ** (SAE) *** 800 / 2 000 tr/min

0

Lire également