Ce site web utilise des cookies pour vous distinguer des autres utilisateurs. Ceci nous aide à vous offrir les meilleurs services et à améliorer notre site web.


Your privacy is important to us. AGCO has therefore recently updated its privacy policy to give you a better understanding of the types of personal data we collect from you and how we use it. We recommend you to take a moment to read the updated policy available on http://www.agcocorp.com/privacy.html

Archives
Les changements dans l’agriculture influent sur les travaux du tracteur
Tracteurs Technologie

L’avenir de l’agriculture

Les changements dans l’agriculture influent sur les travaux du tracteur

Le Pacte Vert pour l’Europe (Green Deal) et son projet de la Ferme à la Table (Farm to Fork) fixent des objectifs rigoureux guidés par la politique agricole. Dans les dix prochaines années, les changements se feront ressentir sur les travaux avec les tracteurs.

Tous les objectifs du projet de la Ferme à la Table sont orientés vers la protection de l’environnement. D’un autre côté, la population mondiale augmente chaque année de 80 millions d’habitants et tout le monde devrait être nourri.

« Malgré les restrictions d’engrais et de pesticides qui réduisent en principe les rendements, la même quantité de nourriture au moins devrait être produite. Dans l’Union Européenne, il est prévu de transférer environ 40 millions d’hectares de terres arables vers la production biologique, et les niveaux de rendement devraient également reculer légèrement. Cela met beaucoup de pressions sur les agriculteurs, » affirme Sam Hardy, spécialiste du marketing produit.

Les projets d’écologisation peuvent changer notamment le travail du sol, la fertilisation, la protection des plantes, la conception des lignes de conduite du tracteur et surtout le calendrier, la précision et la documentation des travaux du tracteur.

« Task Doc, Valtra Guide, Section Control et Variable Rate Control permettent d’atteindre les objectifs. L’agriculteur peut ainsi réduire les pertes de nutriments et affiner considérablement l’utilisation des pesticides et des engrais. »

Travail du sol de précision et rotation des cultures

Les objectifs sont atteints en combinant plusieurs moyens en fonction de l’exploitation et de l’orientation de la production. L’utilisation des pesticides peut être réduite notamment par le désherbage mécanique, la diversification et l’allongement de la rotation des cultures, ainsi qu’en ciblant précisément la protection des végétaux aux endroits où les parasites et les mauvaises herbes sont présents.

L’utilisation précise du guidage automatique et du contrôle des outils Isobus va se développer également pour le travail du sol. Par exemple, la profondeur de labour peut être modifiée automatiquement en fonction du type de sol sur la base de données cartographiques. L’utilisation des mêmes lignes de guidage dans toutes les cultures va également se généraliser car elle peut éviter le compactage du sol. D’une façon générale, l’agriculture de précision, l’utilisation plus précise d’intrants et la documentation détaillée des travaux effectués deviendront le quotidien de l’agriculteur.

Les objectifs de l’Union Européenne révèlent cependant des contradictions. L’utilisation de produits phytosanitaires devrait diminuer mais parallèlement l’augmentation des travaux du sol se traduit par un accroissement des émissions de CO2. La production biologique devrait augmenter avec en même temps une évolution vers une alimentation plus végétale ce qui signifie moins de fumier pour les agriculteurs biologiques.

« Nous explorons des solutions pour faire face aux défis environnementaux et politiques imposés aux agriculteurs. Malgré la rigueur des objectifs, ces derniers peuvent être atteints avec de bons outils et de bonnes méthodes. Dans le même temps, de nouvelles opportunités s’offrent à nous dans la perspective d’une agriculture prospère, » conclut Sam.

Quatre objectifs du projet européen de la Ferme à la Table

  • Part de la production biologique 25 %
  • Réduction de 20 % des engrais
  • Réduction de 50 % des pertes de nutriments
  • Réduction de 50 % des pesticides

Lire également