Ce site web utilise des cookies pour vous distinguer des autres utilisateurs. Ceci nous aide à vous offrir les meilleurs services et à améliorer notre site web.


Your privacy is important to us. AGCO has therefore recently updated its privacy policy to give you a better understanding of the types of personal data we collect from you and how we use it. We recommend you to take a moment to read the updated policy available on http://www.agcocorp.com/privacy.html

Archives
Les frères Jolidon – Tradition et vision
Tracteurs Personnes

Les frères Jolidon – Tradition et vision

Logée sur les hauteurs de la commune de Lajoux dans les Franches-Montagnes, la ferme de Sous les Cerneux s’intègre parfaitement dans le paysage jurassien. L’exploitation menée par les frères Jolidon reflète la sérénité et la solidité propres à la région.

Le don de s’adapter

Pour Rémy et Alain, l’orientation professionnelle comme la décision de reprendre ensemble la ferme parentale en 1995 étaient une évidence. Aujourd’hui, sur quelques 100 hectares, avec une dizaine de chevaux franches-montagnes et un troupeau de 250 montbéliardes, ils se consacrent principalement à la production laitière mais ont toujours su saisir les occasions qui se présentaient pour développer des activités parallèles leur permettant de compléter les revenus de l’exploitation. Dès 1992, ils investissent ainsi dans une presse à bottes rectangulaires avec laquelle ils offrent leurs services dans toute la région et font à l’époque jusqu’à 8000 bottes par an. En 1999, ils sont encore pionniers lorsqu’ils décident de se lancer dans le semis direct.

Alain und Rémy Jolidon: eine beispielhafte Zusammenarbeit.
Alain et Rémy Jolidon : une entente exemplaire.

La technologie finlandaise : robuste et simple

Et lorsqu’ils achètent en 1995 deux tracteurs Valmet, un 8000 et un 6000, ils sont aussi parmi les premiers en Suisse à opter pour la marque finlandaise. Depuis, quatre Valtra sont venus compléter le parc de machines : en 2006 un Valtra 6550, toujours utilisé pour les petits travaux, fin 2012 un T151, chargé de la fauche et de l’épandage du purin, en 2013 un N121 puis en 2018 un N154 Active, idéal pour le travail au chargeur frontal. Ce qui les a convaincus chez Valtra ? Audelà des aspects techniques concrets tels que la maniabilité des 4-cylindres, le moteur EcoPower avec ses deux plages de fonctionnement ou encore la grande cabine, c’est la rusticité, la solidité et la simplicité des véhicules qui parlent pour le constructeur du Grand Nord. Depuis bientôt 25 ans, les deux frères n’ont jamais remis en question la fidélité qu’ils accordent à la marque Valtra. En ceci, leur démarche s’inscrit parfaitement dans l’esprit à la fois d’innovation et de confiance qui caractérise le développement de l’exploitation familiale.

« Nous n’avons pas de raison de changer de marque : le fabriquant a prouvé qu’il était digne de sa réputation et les améliorations techniques apportées par Valtra ont toujours été reprises avec un peu de décalage par ses concurrents, comme par exemple le frein à main sur la commande d’inverseur ».

Des véhicules fiables et faciles d’entretien

Un parc de véhicule fiable est d’autant plus important que l’activité agricole en général est loin d’être un long fleuve tranquille.

« Pour subsister, il faut toujours avoir une longueur d’avance, rechercher une niche non-exploitée et rentable, tout en sachant qu’il y a toujours quelqu’un qui suivra et que le projet innovateur perdra bientôt de son attractivité » explique Rémy. Dans ce contexte, il n’est pas négligeable de pouvoir compter sur le matériel. Et ce n’est pas Dylan, le fils d’Alain, qui complète actuellement sa première formation de mécanicien agricole par un apprentissage d’agriculteur qui les contredira : « La conception des tracteurs Valtra prend en considération le service des véhicules. Ils sont faciles à entretenir et économiques en pièces de rechange ».

Das gesamte Team: von links nach rechts, Dylan und Alain Jolidon, Alice Boichat, Kim und Rémy Jolidon.
L’équipe de l’exploitation au complet : de gauche à droite, Dylan et Alain Jolidon, Alice Boichat, Kim et Rémy Jolidon.

Pour le service et les éventuelles réparations, la famille Jolidon peut compter sur le Garage des Rocs, concessionnaire Valtra de la région, avec lequel ils entretiennent depuis longtemps une relation de confiance.

L’avenir ? La philosophie de Rémy et d’Alain semble avoir fait des adeptes puisque leurs enfants respectifs, Kim et Dylan ont tous les deux fait le choix de l’agriculture. Et lorsque les quatre sont réunis autour d’une table, c’est l’harmonie qui domine. Les frères Jolidon considèrent que leur entente est « exemplaire » et que le fait de travailler en équipe constitue une chance, surtout lorsque les temps sont durs. Leur rêve serait de travailler à quatre et de pouvoir vivre de leur activité à quatre, ce que nous leur souhaitons de tout cœur !

La Communauté Jolidon presse et enrubanne pour de nombreuses fermes des environs.

Lire également