Ce site web utilise des cookies pour vous distinguer des autres utilisateurs. Ceci nous aide à vous offrir les meilleurs services et à améliorer notre site web.


Your privacy is important to us. AGCO has therefore recently updated its privacy policy to give you a better understanding of the types of personal data we collect from you and how we use it. We recommend you to take a moment to read the updated policy available on http://www.agcocorp.com/privacy.html

Archives
Une charge utile élevée ? Ce qui compte vraiment…
Tracteurs Technologie

Une charge utile élevée ? Ce qui compte vraiment…

Actuellement, on parle beaucoup d’augmentation de charge utile et plus généralement d’augmentation du poids total autorisé des tracteurs. Mais pourquoi le sujet est-il si crucial en ce moment ?

Les machines agricoles sont de plus en plus volumineuses, larges et lourdes. Les tracteurs doivent donc également afficher une charge utile de plus en plus élevée afin de garantir la sécurité sur la route. Un durcissement de la loi en termes de poids d’adhérence en faveur de la sécurité a rendu la question omniprésente. Depuis 2019, le poids sur les essieux moteurs (poids d’adhérence) doit représenter au moins 22 % du poids opérationnel. L’importance de la problématique s’est accrue ces dernières années car les agriculteurs se déplacent de plus en plus sur les routes, par exemple pour se rendre aux champs ou lors de travaux de transport, et ce à des vitesses et surtout avec des poids de plus en plus importants.

Bruno Trüb, agro-entrepreneur et client Valtra, est un expert en la matière. De par son travail tant dans les champs qu’en forêt, il est confronté depuis des années à la question des charges par essieu et des charges utiles : « Chaque agriculteur est appelé à réfléchir à ce qu’il peut et veut faire avec son véhicule. On fait beaucoup de publicité pour les charges utiles élevées, mais cela ne sert pas à grand-chose, car les charges par essieu sont malgré tout régulièrement dépassées. » On sous-estime souvent l’ampleur du déplacement des poids et la modification massive des charges par essieu en fonction de la machine utilisée. Et il est effrayant de voir à quelle vitesse les charges par essieu et le poids total autorisé du tracteur sont dépassés.

Bruno Trüb sait de quoi il parle : la législation concernant le poids d’adhérence exige que chaque combinaison tracteur-machine soit étudiée avec rigueur.
Bruno Trüb sait de quoi il parle : la législation concernant le poids d’adhérence exige que chaque combinaison tracteur-machine soit étudiée avec rigueur.

Pour Bruno Trüb, la marque Valtra a été très tôt une évidence, car les tracteurs finlandais n’ont jamais été légers dans leur catégorie de puissance respective – et ont toujours permis de charger plus que leurs concurrents. Trüb a résolu le problème du poids total élevé avec les pneus : les pneus VF à faible pression offrent une surface de contact élevée sur le terrain et garantissent sur les routes un comportement sûr malgré le poids. Pour lui, l’augmentation récente de la charge utile de la série N de 11 à 13.5 t et surtout de la charge sur l’essieu arrière de 8 à 9 t a été déterminante : « Avec une tonne de charge supplémentaire par essieu, nous sommes désormais en sécurité sur la route – ça fait le compte ! »

Informations techniques de la série N

Lire également