Ce site web utilise des cookies pour vous distinguer des autres utilisateurs. Ceci nous aide à vous offrir les meilleurs services et à améliorer notre site web.


Your privacy is important to us. AGCO has therefore recently updated its privacy policy to give you a better understanding of the types of personal data we collect from you and how we use it. We recommend you to take a moment to read the updated policy available on http://www.agcocorp.com/privacy.html

Archives
Valtra a fait des essais de déneigement sans chauffeur sur un aéroport
Technologie Valtra World

Runway Snowbot

Valtra a fait des essais de déneigement sans chauffeur sur un aéroport

L’aéroport d’Ivalo est l’aéroport commercial le plus septentrional de l’Union Européenne. En hiver, les conditions sont extrêmes avec des températures avoisinant les –40 degrés, avec d’abondantes chutes de neige et la nuit polaire où le soleil disparait pendant environ un mois. Ivalo était précisément l’endroit idéal pour tester le déneigement automatique.

Le snow-how finlandais est devenu une référence sur les aéroports mondiaux. Les chutes de neige importantes ne perturbent pas les transports et pratiquement jamais l’aéroport de Helsinki-Vantaa. Par contre, là où la neige tombe rarement et n’a pas été prévue, le trafic aérien peut s’arrêter pour plusieurs jours.

– Nous avons réuni des entreprises finlandaises possédant le savoir-faire dans ce domaine : le constructeur de pneumatiques Nokian Tyres, le constructeur de souffleuses à neige Vammas (Fortbrand), la société de production d’énergie Neste et Finavia qui gère les aéroports. Au mois de mars, nous avons fait ensemble des essais de déneigement sans chauffeur des pistes d’atterrissage de l’aéroport d’Ivalo, précise Matti Tiitinen, responsable du projet expérimental chez Valtra.

Au départ, Valtra possédait de bons atouts car ses tracteurs avaient déjà déneigé des aéroports. Le système automatique Valtra Guide, le contrôle d’outils Isobus, les caractéristiques SmartTouch et la manoeuvre automatique U-Pilot constituaient une très bonne base pour les essais. Un an plus tôt, Valtra avait déjà expérimenté le déneigement sans chauffeur à 73 km/h sur route avec Nokian Tyres.

Valtra Runway Snowbot driving in Ivalo airport
Le système automatique Valtra Guide se révèle même avec chauffeur, très utile pour le déneigement de l’aéroport. Les lignes de conduite enregistrées montrent les bordures et le milieu des pistes d’atterrissage bien que celles-ci soient enneigées. La gestion des tronçons associée au GPS permet également de répandre précisément la quantité suffisante d’antigel, ce qui économise de l’argent et épargne l’environnement.

Les essais confirment la perspective

Petri Hannukainen, Directeur des projets de recherches Valtra, rappelle qu’il ne s’agit pas encore d’un produit à commercialiser mais plutôt d’essais préliminaires. Ces essais ont démontré que le projet est réalisable et qu’il est nécessaire de prolonger la collaboration avec Finavia.

– La technologie développée à l’origine pour l’agriculture peut être mise à profit pour l’entretien des pistes d’atterrissage. Par exemple, la gestion des tronçons et la modulation des doses peuvent se révéler très utiles lorsqu’on répand des produits antiverglaçants coûteux. Ces caractéristiques tout comme le système de guidage automatique ne sont pas présentes sur les camions, poursuit Hannukainen.

Pour les travaux d’entretien des pistes d’atterrissage, les tracteurs sont plus économiques et plus polyvalents que les équipements spéciaux. À Ivalo, les deux tracteurs T254 Versu étaient équipés à l’avant d’un chasseneige Arctic Machine et à l’arrière d’une balayeuse souffleuse Vammas dont l’hydraulique, l’électricité et les freins étaient facilement connectables à partir du tracteur. Les tracteurs possédaient des pneumatiques Nokian Hakkapeliitta TRI, les premiers pneumatiques d’hiver au monde pour tracteurs. Les tracteurs ont été équipés au Studio Unlimited. Par ailleurs, le remplissage du réservoir du tracteur avec du carburant renouvelable pouvait se faire automatiquement par un robot.

Valtra Connect auto driving Runway SnowBot
La direction automatique, la manoeuvre automatique U-Pilot, le contrôle automatique des coupures de tronçons et la modulation de dosage sont des exemples de technologies développées pour l’agriculture, mais que l’on peut également appliquer pour d’autres travaux.

Les tracteurs conviennent pour l’entretien des aéroports

Ces dernières décennies, l’utilisation des tracteurs s’est étendue des champs à la forêt, à la ville et aux travaux municipaux. Aujourd’hui, l’usage des tracteurs semble se développer également dans les ports, les mines, les forces armées et dans d’autres domaines. La conduite automatique est plus facile à réaliser dans des environnements fermés que dans le transport ou la forêt. Un tracteur fonctionnant automatiquement s’intègre parfaitement lorsque par exemple tout le port ou l’aéroport est déjà automatisé et contrôlé à distance.

– Les tracteurs constituent une alternative intéressante aux machines de l’aéroport car leur largeur de travail de 4,5 mètres est suffisante. Le coût total des tracteurs est nettement inférieur à celui des camions, et les tracteurs sont beaucoup plus polyvalents car on peut les utiliser pour d’autres travaux comme le déneigement ou le fauchage en été, conclut Tero Santamanner, spécialiste des équipements de Finavia qui assure la gestion des aéroports finlandais.

Runway Snowbot Valtra
En mars 2019, les tracteurs T254 Versu ont réalisé des essais de déneigement sans chauffeur sur les pistes d’atterrissage de l’aéroport d’Ivalo. Les résultats sont extrêmement prometteurs. Les tracteurs équipés de la conduite automatique permettent de travailler de façon autonome et à distance.
0
Informations techniques de la série T

Lire également